Conseils d'Architecture, d'Urbanisme et de l'Environnement en Languedoc-Roussillon
Actualités

Équipements publics # 2 : quand le CAUE 34 s'associe

Architecture
Espaces publics
Patrimoine

Le mois dernier, le CAUE 34 diffusait l'article "Équipements publics # 1 : quel rôle joue le CAUE ?" qui expliquait les différentes phases permettant au CAUE 34 d'évaluer les enjeux et la faisabilité d'un projet avant de passer le relai à une équipe de professionnels (architectes). Seulement, il arrive que la question posée par une équipe municipale dépasse le champ d'intervention du CAUE. Dans ce cas, d'autres professionnels sont associés, notamment pour réaliser une expertise fine sur un sujet (thermique, accessibilité, fonctionnement, structures…) et définir ensemble un programme complexe et très détaillé. Exemple à La Tour-sur-Orb.

 

Façade historique de l’école construite en 1912 et d’une extension récente qui lui est accolée © CAUE 34

 

Le groupe scolaire actuel de La Tour-sur-Orb regroupe 5 classes soit 110 enfants environ. "Il est le résultat d’extensions successives menées, au fil de l’eau, en fonction des besoins", explique Patrick Buffard, architecte conseiller du CAUE 34. "L’ ensemble est un collage de bâtiments d’époques différentes, depuis le bâtiment du début du XXe siècle en pierre jusqu’aux dernières extensions et l’installation d’un préfabriqué dans la cour."

La municipalité de La Tour-sur-Orb a souhaité rompre avec cette logique du “coup par coup“ et mettre en place une démarche plus réfléchie pour réaliser ses projets.

Elle a sollicité l'aide du CAUE 34 qui a participé en amont à la sélection d'une équipe de programmistes, Nicolas Westphal et Benjamin Gonton, architectes.

 

 

Les programmistes ont eu pour mission la réalisation d’un diagnostic global de l’existant, notamment sur les questions thermiques. Ce travail a permis aux élus de choisir un scénario, c'est-à-dire une sorte de stratégie pour répondre à l’ensemble des objectifs.

 

"Plusieurs hypothèses ont été abordées, comme la construction d’un nouveau groupe scolaire sur un autre site " se souvient Patrick Buffard. Mais les élus ont fait le choix de maintenir l’école à cet endroit du village en l’accompagnant par un travail important sur les espaces publics associés. Les programmistes ont proposé un nouvel accès à l’école pour permettre son agrandissement et ses évolutions futures. Le seul espace disponible étant celui des stationnements au sud, il a été choisi de donner cette surface à l’école et de déplacer au nord l’entrée principale avec ses stationnements.

En déplaçant l’entrée principale au nord, l’école entre en vis-à-vis avec la mairie et permet de structurer un espace public, une esplanade assurant une liaison piétonne entre l’école et la mairie. Cette liaison est précieuse pour l’école à plus d’un titre, car la mairie comprend une médiathèque et une salle associative qui peuvent lui être utiles. Le projet d’esplanade a été validé par la mairie et intégré au PLU.

En étroite collaboration avec l’équipe municipale et les enseignants de l’école, les programmistes ont ensuite formalisé le programme de réaménagement de l’ensemble.

Un bel exemple de complémentarité, non ?

 

→ Ajouter un commentaire
Avant de rédiger un commentaire, merci de consulter la charte des commentaires

Texte brut

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Pour sécurité, merci de copier le code ci-dessous
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.