Conseils d'Architecture, d'Urbanisme et de l'Environnement en Languedoc-Roussillon
Actualités

Habitants du cirque de Navacelles, besoin d'un conseil architectural ?

Les architectes-urbanistes et paysagistes conseillers du CAUE 34 reçoivent toute l’année les particuliers engagés dans un projet de construction, de réhabilitation ou d’extension de leur logement, d’un lieu d’activité ou encore dans un projet d’aménagement de leur terrain ou de leur jardin. Il existe cinq points d'accueil sur le territoire héraultais. Ce mois-ci, nous vous emmenons dans un site exceptionnel, le Grand site du cirque de Navacelles...

 

Carte : Délimitation du 15e Grand site de France et définition de ses entités paysagères.

Pour la petite histoire...

Il y a un an, en Janvier 2017, le Site de Navacelles, composé de 19 communes, situé à cheval entre le Gard et l’Hérault, obtenait pour 6 ans, le prestigieux label national « Grand site de France ».
En 2015, doté d’une charte architecturale et paysagère et de nombreux projets de mise en valeur du territoire, le Syndicat Mixte de Gestion du Grand site de Navacelles confiait aux CAUE du Gard et de l’Hérault une mission de suivi et d’animation de cette charte, outil de gestion de l’évolution des paysages.

Des réunions de sensibilisation en mairie, une exposition grand public et une mission de conseil architectural, urbain et paysager sont organisées.
Les deux CAUE assurent depuis, un conseil gratuit auprès de tout porteur de projet qu’il soit privé ou public : les particuliers, les communes et les communautés de communes du site.

 

Carte : Les territoires communaux composant le Grand Site concernés par le conseil architectural urbain et paysager des CAUE du Gard et de l’Hérault - 19 communes.

Comment ça marche ?

De deux principales façons :

  • Idéalement, le particulier doit contacter le CAUE 34 en amont du dépôt du dossier de demande d’autorisation de construire. Une rencontre sur le lieu du projet ou à la mairie du Caylar ou du Vigan (lieux de permanences respectifs des CAUE ) permet  d’examiner les intentions de projet et de donner les premières orientations en accord avec les recommandations de la charte architecturale et paysagère. Une fiche conseil est rédigée (accompagnée de croquis) et remise au particulier afin de lui permettre de mieux concevoir son projet qui sera suivi (plusieurs allers et retours par mail sont souvent nécessaires) jusqu’au dépôt du dossier de demande d’autorisation auprès du service instructeur.  C’est la meilleure façon de travailler...
  • Mais, en réalité, cette démarche idéale n’est pas toujours suivie...  De nombreux particuliers, par manque d’information  - malgré l’affichage de la mission des CAUE dans les mairies et le site du Syndicat -  déposent leur dossier sans avoir rencontré le CAUE.  

Grâce à un partenariat avec les services instructeurs de la communauté des communes du Lodévois et Larzac (34) et du Pays Viganais (30), l’avis des CAUE est systématiquement sollicité, ce qui permet de retravailler les projets et d'assurer ainsi leur cohérence avec les recommandations de la charte.
Ce travail est un service offert aux habitants et aux collectivités intervenant sur le site. 

Bien que facultatif, il facilite la vie du pétitionnaire et assure un traitement plus rapide de sa demande lors de l’instruction.

 

Un exemple atypique parmi les préoccupations rencontrées : 

Quel devenir pour les maisons en cœur de village dont les habitants sont à la recherche de soleil ?

 

Le pétitionnaire est propriétaire de deux maisons mitoyennes situées dans l’îlot le plus central et le plus ancien du village des Rives.

Désireux de créer une terrasse pour pouvoir profiter du soleil, il conçoit la démolition de l’une de ses deux maisons, une maison charmante aux détails architecturaux coquets, située face à l’église et aux côtés du calvaire et de son jardinet.

Plan de situation et maison concernée

Photo de la maison concernée par la démolition

Le photomontage du projet

Il est vrai que certains exemples à ne pas suivre jouxtent son projet, comme le calvaire et son jardinet, installés sur l'emprise d'une ancienne démolition, ainsi qu'en témoignent les murs aveugles qui les environnent.

Un rendez-vous sur le lieu du projet, en présence du maire, du porteur de projet et de l’entreprise, a été organisé pour sensibiliser les intéressés au maintien de cette maison, maillon important dans le tissu du village et patrimoine d’un intérêt bien supérieur à celui d’une terrasse !

Différentes solutions ont été évoquées, certes moins simples que la démolition, faisant appel à de réelles compétences de conception et de mise en œuvre et porteuses d'une qualité architecturale et paysagère certaine, profitable au pétitionnaire comme au village.

Les croquis du CAUE - Objectifs : conserver l’intégrité du volume de la maison par le maintien du toit et rechercher l’apport de soleil et de lumière par :
- La suppression totale du mur pignon et la construction en retrait d’une seconde façade en bois bien ajourée ;
- La création d’une loggia sur le mur pignon au niveau du 1er étage.

 

Mais les conseils ne font pas tout ! Il est important qu'ils puissent trouver un écho auprès des collectivités, par une attention sensible portée à l'équilibre fragile du patrimoine bâti des villages, et être confortés par des mesures réglementaires de protection.

En l'absence d'un tel contexte, comment éviter ce type d'intervention - démolitions, dégradations du bâti - qui dévalorise et banalise le paysage urbain ?

Si dans la plupart des cas le conseil du CAUE est fructueux et l'amélioration des projets indiscutable, il arrive quelques rares autres cas où malheureusement, malgré le développement d'un argumentaire solide et raisonné, ce dernier ne soit pas suivi.

C'est pourquoi la sensibilisation au bâti et à l'architecture ordinaires demeure plus que jamais d'actualité.

 

En pièces jointes ci-dessous :

- La charte architecturale et paysagère du Grand Site de Navacelles (en 4 parties)
- L’acte d’engagement de cette charte
- L’affiche du CAUE 34

Quatre autres lieux de permanence répartis sur le territoire départemental 

  • Au siège du CAUE 34 à Montpellier // Permanence sur rendez-vous les mardi et mercredi ;
  • Territoire du Pays Cœur d’Hérault - 3 Communautés de Communes, 77 communes // Permanence à Saint-André-de-Sangonis, à la Maison des Entreprises, un mercredi sur deux ;
  • Territoire du Pays Haut-Languedoc et Vignobles - 4 Communautés de Communes, 102 communes // Permanence au siège du Pays à Saint-Chinian, sur rendez-vous le dernier vendredi du mois ;
  • Site classé de la vallée du Salagou et du cirque de Mourèze - 14 communes // Rdv à fixer avec l'architecte conseiller.

Tous les rendez-vous sont pris au secrétariat du CAUE 34 – tél. 04 99 133 700

Documents joints

→ Ajouter un commentaire
Avant de rédiger un commentaire, merci de consulter la charte des commentaires

Texte brut

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Pour sécurité, merci de copier le code ci-dessous
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.