Conseils d'Architecture, d'Urbanisme et de l'Environnement en Languedoc-Roussillon
Ressources

L’école Nelson Mandela à Juvignac "à la manière d’un jeu de LEGO®"

En chiffres

● capacité : 450 élèves

● 8 classes de maternelles

● 8 classes élémentaires

● 1 restaurant scolaire (390 couverts)

● 3 salles de polyvalence et motricité sont regroupées « tel un cloître » autour d’une cour centrale

Dans le cadre des échanges entre la municipalité de Juvignac et le CAUE 34, une visite de l’école primaire Nelson Mandela a été organisée, commentée par l’architecte Stéphane Goasmat.

 

Le rendez-vous est pris le 13 décembre dernier sur le parvis. Un bref rappel du contexte permet de situer la réalisation, en limite de la ZAC des Constellations, face au golf de Boucaud et en belvédère sur le lit de la Mosson.

La densité de logements, voulue par la municipalité précédente dans ce nouveau quartier desservi par le tram, a généré une forte hausse de population et d’enfants à scolariser.

 

En 2015, l’urgence de la nouvelle municipalité est de pallier une carence en équipements et d’ouvrir ce nouveau groupe scolaire à la rentrée 2017.

Si l’un des enjeux primordiaux du projet est la rapidité de réalisation, les élus souhaitent aussi jouer la carte de la prudence et de la réversibilité des bâtiments qui doivent être modulables, voire déplaçables au gré des besoins des autres équipements communaux.

De surcroît, ils élaborent un programme qui vise à rechercher une grande qualité environnementale pour la construction du bâtiment, y compris pendant le chantier.

 

Par une consultation d’équipes de conception-réalisation, la municipalité retient la solution proposée par Selvéa, mandataire du groupement, pour la rapidité de mise en œuvre du projet par préfabrication en atelier et sa capacité à être modulable « à la manière d’un jeu de LEGO® ».

Ce sont 157 modules à ossature-bois de 3 x 8 mètres qui sont assemblés entre eux, connectables sur une galerie technique de réseaux enterrés.

Le chantier dure 14 mois dont 5 consacrés aux travaux préparatoires du terrain. Le groupe scolaire d’une envergure de 3 800 m2 peut accueillir environ 450 élèves.

 

Les différentes ailes du bâtiment sont reliées entre elles par des préaux, créant des jeux d’ombre qui contrastent avec le linéaire des façades.

La faible hauteur des modules (contrainte par la préfabrication et le transport) permet d’avoir, depuis la cour, des vues sur le paysage proche et la cime des pinèdes avoisinantes.

Deux volumes de grande hauteur émergent et abritent les salles de polyvalence.

Les sheds de formes triangulaires, posés sur les les salles de classe, rythment les toitures et animent l’horizontalité de l’ensemble.

Les isolants sont en ouate de cellulose pour les éléments horizontaux (recyclage de déchets de journaux « Midi libre » produits à Servian) et par des fibres textiles recyclées pour les éléments verticaux.

 

En décomptant les subventions reçues pour la réalisation du projet (Etat, Région, Département, CAF et ADEME), le coût pour la collectivité est estimé à 5 millions d’euros TTC.

Pour son caractère innovant et ses performances énergétiques attendues comme exemplaires, la réalisation a reçu les labellisations « BDM Or » (Bâtiment Durable Méditerranéen) et « Effinergie ».

Une visite de réalisation que nous ne manquerons pas de proposer aux élus et professionnels prochainement !

 


Sur le parvis, les halls d’accueil abrités jouent le rôle d’espaces de transition entre le monde extérieur et l’école.

L’aspect modulaire des locaux s’estompe au bénéfice de la cohérence architecturale et de la sobriété de l’ensemble.

Les modules contreventés sur leur face interne, s’ouvrent sur la cour, « toute largeur et sans allège ».


Pour le confort d’été, des brise-soleil sont prévus en façade est et ouest, complétés par une épaisseur végétale...

... plantée en pied des façades vitrées pour « éviter l’effet albédo ». Chaque espace est éclairé par des sheds orientés nord...

... qui diffusent une lumière naturelle constante dans les classes.
Ici, une classe et le restaurant scolaire.


Un accompagnant BDM (Bâtiment Durable Méditerranéen) a veillé au calibrage des équipements nécessaires au fonctionnement du groupe scolaire.

Le chauffage est produit par une pompe à chaleur air/eau et la ventilation assurée par 4 unités de traitement d’air enterrées.

Une école qui pourrait révéler des vocations ?
→ Ajouter un commentaire
Avant de rédiger un commentaire, merci de consulter la charte des commentaires
Veuillez laisser ici vos commentaires uniquement.
Si vous souhaitez obtenir une réponse à vos questions, merci de contacter directement votre CAUE depuis la page contact.

Texte brut

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Pour sécurité, merci de copier le code ci-dessous
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.