Conseils d'Architecture, d'Urbanisme et de l'Environnement en Languedoc-Roussillon
Actualités

Des abattoirs au pôle oenotouristique (Olonzac)

Architecture
01/04/2014

projet-Nebout-Léger

ACTUALITES 2014  : EXEMPLE DE MISSION CONSEIL

 

Le CAUE 34 a accompagné la création de ce pôle oenotouristique, qui s'inscrit dans la démarche de Pôle d'Excellence Rurale *  « Terre de vie, Terres de vignes", porté par le Groupement d'Intérêt Public (GIP) d'Onairac, à Olonzac.

Les membres du GIP ont sollicité l'assistance du CAUE de l'Hérault pour mener à bien ce projet, depuis les réflexions préalables jusqu'au choix de l'équipe de maîtrise d'œuvre.

 

La méthode

Dans un premier temps, il s'est agit d'analyser les besoins exprimés, d'étudier les possibilités de restructuration du site des anciens abattoirs communaux et de préciser les contraintes et les enjeux liés à cette restructuration, ainsi que les implications financières à envisager.

 

Dans un deuxième temps le CAUE a élaboré le cahier des charges de l’opération, sur la base des choix validés par le maître d’ouvrage.

L’accompagnement s’est poursuivi :

  • pour la sélection des architectes maîtres d’œuvre,
  • la validation de l’avant-projet et
  • le montage financier de l’opération.

Le site

Les anciens abattoirs sont situés à proximité de la cave coopérative et du centre-ville.
Leur architecture est caractéristique des bâtiments publics du début du XXème siècle et présente un intérêt patrimonial certain.
Les bâtiments ainsi que 2 platanes sont implantés régulièrement et symétriquement le long d’un axe de composition.
Les élévations présentent  des détails architecturaux spécifiques de la période :

  • débords de toiture,
  • traitement des encadrements d’ouverture…

Le projet

Après mise en concurrence, c’est l’équipe de Régis Nebout, architecte du patrimoine, associé à Frédéric Jauvion et Jordi Casadevall architectes, qui a été retenue.
Les architectes ont choisi de retrouver au mieux la hiérarchie des bâtiments d’origine, tout en optant pour un vocabulaire contemporain pour les adjonctions.

Ainsi, l’auvent d’entrée, voile en béton banché soutenu par des piliers en acier crée un signal fort depuis l’espace public et ouvre le site sur l’extérieur, actuellement plutôt fermé sur lui-même du fait de son activité initiale.

 

Le projet en dates et chiffres :

•    Etat des lieux (début avril 2014) : l'avant-projet est validé,
•    Permis de construire : en cours,
•    Livraison : début 2015,
•    Enveloppe prévisionnelle des travaux : 830 000 € ht.

 

Pour en savoir plus :

 

Auteur, Crédit : avril 2014
Croquis du projet Nebout-Léger ci-joint (document à télécharger),
Rédaction article : Alain Pérez -Architecte-urbaniste CAUE 34, Chargé d'étude principal Assistance Collectivités locales-
.

 

* label de pôle d'excellence rurale : Décret n° 2010-1684 du 29 décembre 2010

 

Documents joints

→ Ajouter un commentaire
Avant de rédiger un commentaire, merci de consulter la charte des commentaires

Texte brut

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Pour sécurité, merci de copier le code ci-dessous
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.

Contact

Secrétariat
CAUE 34
CAUE de l'Hérault
19 rue Saint-Louis
34000 Montpellier
04 99 133 700
caue34@caue-lr.fr

Marque-Page0